Dr Babak Moayedoddin

Dr Babak Moayedoddin

Docteur FMH en psychiatrie

Après avoir suivi ses études de médecine à Paris, puis à Genève et obtenu son diplôme fédéral de docteur en médecine en 2006, Babak Moayedoddin entreprend une spécialisation de médecine interne générale et une spécialisation de psychiatrie et psychothérapie aux HUG (Hôpitaux Universitaires de Genève). Ayant travaillé en psychiatrie de liaison et d’intervention de crise, il rédige sa thèse de doctorat sur les caractéristiques cliniques de la dépression majeure chez les patients pris en charge en médecine interne générale.

Sur le plan psychothérapeutique, il s’est formé d’abord en Thérapie Interpersonnelle, approfondissant notamment la question de deuil. Étant conscient du rôle central du patient dans son traitement, il a publié en 2015 : Abnormal Grief: Should we consider a more patient centered approach? (Deuil anormal : faut-il envisager une approche centrée davantage sur le patient ?)

En parallèle, il détient un diplôme de Master of Advanced Studies in Public Health à l’Université de Genève (études avancées en santé publique). Son travail de mémoire portait sur la possibilité d’utiliser une crise humanitaire comme levier de changement à l’échelle d’un système de santé.

Il a également :

  • cofondé en une association humanitaire dont le but est l’accompagnement bio-psycho-social des enfants de rue en Iran
  • créé puis réalisé un projet de réseau de soins communautaires, en santé mentale à Brazzaville au Congo, s’inspirant du modèle élaboré lors de son travail de mémoire. 

Son intérêt pour C. G. Jung s’enracine dans sa sensibilité spirituelle et poétique, et l’importance que Jung donne à une psychologie de l’âme. Sa motivation pour approfondir l’approche jungienne s’est confirmée suite à un voyage en Chine en 2009 et amplifiée par un rêve significatif.

Après de nombreuses années de travail personnel selon le modèle jungien et alors qu’il possède déjà un titre de docteur FMH en psychiatrie et psychothérapie, il décide d’entreprendre un second diplôme FMH dans le modèle jungien et obtient ce deuxième titre en 2017.

Passionné de littérature et poésie persane comme de grandes sagesses issues des traditions spirituelles, il trouve dans l’approche jungienne de la psyché, un discours contemporain et unificateur, permettant le dialogue entre ces grandes sagesses, notamment à travers la compréhension de leurs racines profondes dans la psyché. Durant quelques années, il co-anime les cafés Sagesse de l’humanité à Genève et donne des conférences sur ce thème, avant de débuter un enseignement au sein de l’antenne romande du C. G. Jung Institut en 2018.

Il partage actuellement son temps entre

  • ses engagements familiaux
  • sa pratique médicale au sein de son cabinet 
  • l’enseignement au sein de l’antenne romande du C. G. Jung Institut
  • l’enseignement aux internes en psychiatrie et psychothérapie des HUG
  • l’enseignement à l’Ecole Suisse d’Hypnose Thérapeutique et Médicale sàrl Temet Nosce à Genève

Publications